Patch chauffant : comment choisir un patch pour décontracter et apaiser ?

De Doctissimo Parapharmacie

Patch auto-chauffant : comment ça marche ?
L'application de chaleur ou thermothérapie soulage les tensions musculaires et articulaires. Pourquoi ? La chaleur diminue l’inflammation, soulage les spasmes musculaires en décontractant les muscles. La diffusion de la chaleur augmente également le flux sanguin, améliore l'apport en oxygène et en nutriments essentiels et facilite l'élimination des toxines à l'origine de la contraction excessive des fibres musculaires. 
Les patchs chauffants sont des dispositifs médicaux en sachets. Ils sont constitués d'agents calorifiques (charbon activé et poudre de fer le plus souvent). Au contact de l'air, ceux-ci diffusent pendant 8h une chaleur bienfaisante. 
Les patchs décontractants chauffants permettent de décrisper les muscles de l'épaule, de la nuque ou du dos mais également des cuisses, coudes, mollets ou chevilles par exemple. 
Il existe différents types de patchs décontractants chauffants : 
Certains associent aux actifs calorifères des huiles essentielles de plantes reconnues pour leurs vertus décontractantes, anti-inflammatoires, apaisantes. 
Des patchs chauffants contiennent un anti-inflammatoire non stéroïdien. Ils conviennent pour soulager une inflammation locale (poussée d'arthrose par exemple avec articulation rouge et gonflée).
Il existe des patchs en format bande à découper : pratique pour s'adapter à la taille de la zone sujette aux tensions musculaires ou articulaires. 
On trouve des patchs grand format pour appliquer sur une large zone du dos, sur le cou par exemple, ou pour soulager les règles douloureuses.
Les peaux sensibles peuvent opter pour des patchs chauffants qui se placent sur les vêtements et non pas sur la peau. 
 Patchs chauffants décontractants : mode d’emploi

  • Retirez le patch chauffant du sujet seulement au moment de son utilisation, enlevez le film protecteur et appliquez le patch chauffant sur la zone musculaire douloureuse en appuyant de façon ferme. 
  • Attention, la peau doit être propre, sèche et non grasse sinon le patch n'adhère pas bien à la peau ! 
  • Le patch commence à chauffer après quelques minutes et atteint une température optimale en 15 à 30 minutes. Il vous procure 8 à 10h de chaleur pénétrante, selon les marques. Ne laissez pas votre patch plus longtemps qu'indiqué sur la notice. 
  • Si besoin, vous pouvez appliquer un patch sur la même zone 24h plus tard. 

Bon à savoir : si vous ressentez une gêne, une sensation de brûlure, des démangeaisons ou si vous constatez un gonflement de votre peau après application du patch, il faut le retirer et consulter votre médecin. Si vous avez déjà eu une réaction allergique à un patch chauffant, n'en utilisez plus. 


Patch chauffant : quand avoir recours à ce type de décontractant musculaire ?
L'utilisation d'un patch décontractant chauffant  est bénéfique si vous souffrez de torticolis, de lumbago, de contractures, de tensions musculaires des épaules ou des trapèzes, de courbatures ou bien si vous avez des articulations douloureuses ou des raideurs articulaires. Les patchs chauffants peuvent également être appliqués dans le bas du ventre ou le bas du dos en cas de douleurs de règle
En revanche, vous ne devez pas utiliser de patch chauffant pour des blessures nécessitant l'application de froid : tendinite, contusion, élongation, claquage... N'appliquez pas de patchs chauffants décontracturants sur votre visage ou mes muqueuses.
Attention : ces patchs sont contre-indiqués pour les enfants les plus jeunes (certains sont indiqués pour les enfants de plus de 7 ans, voire de plus de 15 ans).
 

Conseils Doctissimo PARAPHARMACIE :   Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin avant utilisation si vous avez des troubles de la circulation sanguine ou une maladie cardiovasculaire,  des problèmes nerveux, des affections cutanés, un diabète ou bien encore si vous êtes enceinte. Voilà, vous savez tout sur les conseils d’utilisation et les  indications et contre-indications des patchs chauffants. Pour en savoir plus, consultez les caractéristiques des produits présentés ci-dessous.

Anne-Sophie Glover-Bondeau
Sources : 
- Julien Kaibek, Slow cosmétique, Editions Leduc.s, 2012
- Bruno Riotte, Mon guide d'huiles essentielles, Editions lulu.com, 2015