Quel pansement pour quelle plaie ?

De Doctissimo Parapharmacie

Le pansement est un dispositif médical visant à :

  • couvrir/protéger une plaie en empêchant des agents pathogènes (bactéries, virus...) de pénétrer dans cette dernière,
  • faciliter le processus de cicatrisation.

Il existe des pansements protecteurs et des pansements cicatrisants. Les pansements protecteurs comprennent un support transparent ou opaque adhésif le plus souvent en caoutchouc ou polyacrylate, et une compresse, le plus souvent imprégnée d'antiseptique. Les pansements cicatrisants sont constitués d'un support et d'une compresse hydrocolloïde qui absorbe les sécrétions de la plaie.

Bon à savoir : Privilégiez les pansements hypoallergéniques pour prévenir les risques d'allergie et micro-aérés pour laisser respirer la peau.

Il existe également des pansements liquides contenus dans un flacon.

A chaque plaie son pansement

Ultra-protecteur, hydrocolloïde, waterproof, liquide, cicatrisant...Il existe un pansement adapté pour chaque situation.

  • Une petite plaie superficielle qui saigne sur le corps ? Choisissez un pansement protecteur. Les pansements classiques protecteurs existent dans de nombreux formats dont en grande taille (pour une plaie sur le genou par exemple) ou en version décorée pour les enfants.

Si vous voulez pouvoir prendre une douche ou un bain ou encore vous baigner sans avoir à changer de pansement, pensez à mettre un pansement imperméable à l'eau, dit pansement waterproof.

Si vous détestez les pansements qui se voient, essayez les pansements invisibles.

Pour les sportifs et les petits casse-cou, on trouve des pansements dits ultra-protecteurs ou résistants dont l'épais support en mousse protège des coups.

Les pansements protecteurs existent en version peau sensible : pour ceux qui ont une peau particulièrement réactive !

  • Un bobo sur le corps qui ne saigne plus ? Vous avez mis sur une plaie qui saignait un pansement protecteur. Une fois qu'il n'y a plus de saignement, il est important de continuer à protéger votre plaie. Optez pour un pansement hydrocolloïde qui absorbe les sécrétions de la plaie et forme un gel blanc sur cette dernière afin de créer un environnement favorisant la cicatrisation.
  • Une petite plaie sur le visage ou sur un doigt ? Il est parfois difficile d'utiliser un pansement classique sur un doigt et sur le visage. Préférez pour ces utilisations un pansement liquide. Celui-ci forme un film transparent et discret qui soulage, protège et aide à cicatriser les petites coupures et plaies superficielles.

Bon à savoir : vous trouvez aussi des pansements dédiés aux doigts, avec une texture ultra-souple et une forme extra-longue.

  • Une petite blessure au niveau des articulations (coudes, genoux, chevilles) ? L'idéal est de mettre un pansement extensible ou ultra-extensible, en matière stretch. Il ne se décolle ainsi pas au moindre mouvement! Vous pouvez également utiliser un pansement en spray.
  • Une brûlure du premier ou du second degré peu étendue ? Optez pour des pansements conçus spécialement pour cet usage. Leur tulle imprégné d'hydrocolloide et de vaseline favorise la cicatrisation.
  • Une ampoule ? Un cor ? Un durillon ? La solution, ce sont les pansements hydrocolloïdes ampoules, cors ou durillons. Ces pansements favorisent la cicatrisation.
  • Un aphte ? Une crevasse sur un doigt ou sur le pied ? Appliquez un pansement liquide spécial aphte ou spécial crevasse qui soulage et cicatrise les aphtes ou les crevasses.

Appliquer un pansement en pratique

Avant de mettre un pansement sur une plaie, il faut nettoyer, désinfecter, rincer et sécher la plaie et son contour.

Ne touchez pas la surface adhésive des pansements avec vos doigts.

Lissez les bords du pansement pour bien le faire tenir dans étirer le pansement. Il ne doit pas y avoir de plis.

Renouvelez votre pansement protecteur au moins 2 fois par jour, ne laissez pas un pansement cicatrisant plus de 3 jours.

Les pansements cicatrisants hydrocolloïdes ne doivent pas être utilisés sur des plaies infectées ou à risque de surinfection ou bien encore sur des brûlures

Les pansements en spray ne doivent pas être utilisés sur les plaies infectées, profondes ou suintantes et sur les brûlures.

Conseils Doctissimo PARAPHARMACIE : privilégiez des pansements anti-adhérents. Ils ne collent pas à la plaie et permettent un retrait sans douleur. Voilà, vous savez à présent tout sur les différentes façons de protéger d’aider à cicatriser une petite blessure avec le pansement le mieux adapté à votre besoin (ou à celui de votre enfant). Choisissez à présent parmi les gammes ci-dessous et assurez-vous que les indispensables seront toujours présents dans votre trousse à pharmacie.